Un web-atelier gratuit sur la gestion du stress

Avec la COVID-19, les sources de stress se sont multipliées. Ainsi, aux facteurs habituels liés à la gestion du quotidien, s’ajoutent aujourd’hui la peur de la contamination, l’isolement, l’inquiétude par rapport à l’avenir ou encore le manque de liberté pour n’en citer que quelques-uns. Ce cocktail détonnant, je le vois dans ma pratique en cabinet, se fait de plus en plus pesant sur le moral de la plupart des gens.

D’ailleurs, peut-être sentez-vous vous aussi votre niveau de stress, d’angoisse et d’anxiété augmenter avec l’aggravation de la crise sanitaire. Si c’est le cas, ou si la gestion du stress est un sujet qui vous intéresse, le web-atelier que j’anime le jeudi 22 avril de 19h à 21h ne peut que vous intéresser.

De quoi sera-t-il question dans ce web-atelier intitulé “La formule scientifique du bonheur ou comment réduire le stress et l’anxiété au quotidien ? “

Dans un premier temps, vous découvrirez comment le stress fonctionne et ses effets délétères sur le fonctionnement mental et physique.

Ensuite, je vous proposerai une immersion au sein des dernières recherches scientifiques en psychologie positive concernant la gestion du stress. Vous découvrirez les secrets des personnes les plus détendues, heureuses et épanouies.

Enfin, vous apprendrez des techniques et des exercices simples à appliquer dans votre quotidien pour réduire le stress et augmenter votre bien-être.

Comment ne pas rater ce web-atelier que j’anime en collaboration avec l’espace de coworking “Rouedad” de Fougères ?

En fait, rien de plus simple ! Pour cela, vous êtes libre de remplir et d’envoyer le formulaire ci-dessous. Une fois cela réalisé, vous recevrez un mail confirmant votre inscription et expliquant les modalités à suivre pour vous connecter le jour de l’atelier.

Si vous n’avez pas reçu de mail dans les minutes qui suivent l’envoi du formulaire, pensez à regarder dans les spams de votre messagerie. N’hésitez pas à me contacter directement en cas de problèmes ou si vous avez des questions.

Grégory.

Pour me contacter :

    Partagez sur les réseaux sociaux
    •  
    •